Musée NICOLAS POUSSIN

Ville des Andelys

Les collections archéologiques

Vase d'où s'échappent deux rinceaux végétauxMosaïque gallo-romaine (détail)
Retrouvée sur le site de Paix aux Andelys
IIIème siècle après J.C.

 Le territoire de la ville des Andelys a été occupé par les Hommes dès l’époque préhistorique. Les fouilles réalisées au XIXème siècle par Léon Coutil (1846-1953) ont mis à jour de nombreux outils (bifaces, racloirs, haches…) qui témoignent des activités humaines :

- au Paléolithique (des origines à -8000), temps des chasseurs-collecteurs,

- au Néolithique (-5500 ; -2000), temps de la sédentarisation, de l’agriculture et de l’élevage.

 

Quelques objets de l’Age du bronze (-2000 ; -750) constituent le maillon intermédiaire entre les collections Paléolithiques/Néolithiques et la période gallo-romaine. Cette dernière est particulièrement bien représentée dans la salle d’archéologie.

Peinture représentant Leon Coutil en buste, vêtu d'un habit noir et d'une chemise blanche

 

 

Léon Coutil avait repéré les traces d’un théâtre gallo-romain situé dans les environs du hameau de Noyers aux Andelys. Ce théâtre pouvait contenir 3000 spectateurs, ce qui nous indique que l’implantation humaine devait être assez importante à cette époque sur le territoire. En 1977, un site gallo-romain fut découvert sur le site de Paix (dit la Marguerite), non loin de la route reliant les Andelys à Fresne-l’Archevêque.  Parmi les vestiges, une mosaïque de 36m² au décor floral et géométrique, découverte par l’archéologue François Vilpoux, ornait les thermes d’une villa romaine. D’autres objets retrouvés sur ce site évoquent la vie quotidienne de cette époque : céramiques, outils divers, objets en os…
 

 Autoportrait, Léon Coutil, Huile sur toile, 1930

Vous êtes ici : Accueil COLLECTIONS Archéologie