Musée NICOLAS POUSSIN

Ville des Andelys

Les collections religieuses

 

La salle religieuse abrite diverses collections appartenant au patrimoine local et provenant d'époques différentes échelonnées du Moyen Âge jusqu'au XXe siècle.

 

La statuaire illustre principalement le culte voué à sainte Clotilde, patronne de la ville. Entre 497 et 510, Clotilde, épouse de Clovis, fonde aux Andelys un monastère de moniales bénédictines. Elle sanctifia le lieu par un miracle : les ouvriers qui bâtissaient le monastère souffraient de la soif et sainte Clotilde, prise de pitié, donna à l’eau d’une source voisine le goût et les qualités du vin. Cette fontaine fût à l’origine d’un pèlerinage qui attira de nombreux croyants de toute la Normandie. D’autres figures bibliques complètent la collection de sculptures : Vierge à l’enfant, apôtres, rois mages…

 

Les confréries de charité, spécificité du département de l’Eure, sont également représentées dans la salle religieuse. Ces groupes de laïques allaient enterrer les victimes de la peste à leurs risques et périls pour garantir aux défunts un enterrement chrétien. Bien que leur existence remonte au Moyen Âge,  certaines confréries sont toujours actives aujourd’hui et elles assistent aux enterrements. Du matériel de procession et un tableau peint sur bois daté du XVIIe siècle, représentant la confrérie du Saint Sacrement des Andelys, évoquent leurs fonctions.

 Des collections provenant de la chapelle de l’hôpital Saint-Jacques sont exposées au musée. Des vêtements liturgiques datés du XVIIe et XVIIIe siècle révèlent la richesse de leurs ornements et l'éclat de leurs fines broderies aux fils d'or et d'argent sur soie. Les reliquaires en paperolles réalisés par les religieuses de l’hôpital avec de petits rouleaux de papier doré dans lesquels sont insérés de petites perles, divers ornements et une quantité de petits ossements, montrent l'importance du culte des saints aux Andelys.Dans un cercle, inscription du nom de la fabrique et de ses récompenses

 

Vierge à l'enfant - sculpture en pierre polychrome - XIVe siècle - Provenance : église de Vézillon

 

 Médaillon de porcelaine de la manufacture d'orgue des Andelys

 

Deux harmoniums (instrument de musique pour églises) évoquent la célèbre fabrique d'orgues Dumont et Lelièvre, qui était autrefois située aux Andelys et en activité du milieu du XIXe siècle jusqu'en 1957.

 

Poursuivre aux Andelys

Admirez les vitraux, la statuaire et le magnifique orgue (conçu par Aristide Cavaillé-Coll, le facteur d’orgue de Notre-Dame de Paris, Saint-Sulpice, Saint-Denis…) de la collégiale Notre-Dame des Andelys. La fontaine Sainte-Clotilde, lieu symbolique du miracle et ancien lieu de pèlerinage, est également située à proximité du musée.

 

 

Vous êtes ici : Accueil COLLECTIONS Art religieux